Le fantasmeur

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Le fantasmeurJe travaillais en intérim à l’époque dans une usine d’emballage à la chaine…Assise toute la journée à faire toujours des mouvements répétitifs…C’était une mission de quelques semaines…Pour ce type de job, la main d’œuvre était exclusivement féminine…Les seuls hommes étaient aux expéditions, avec pareil, beaucoup d’intérimaires….L’agence m’avait envoyée sur cette entreprise, car le client trouvait original d’avoir dans ses effectifs ; un travesti…Et moi j’avais besoin de travailler…Pour des raisons de sécurité, et de précaution, le règlement intérieur était stricte ; « port de tous vêtements typiquement féminin est proscrit… »Je devais comme tout le personnel féminin, laisser à la maison ; jupes et robes…Pantalons obligatoire…Mais aux pieds aucune interdiction ou obligation…J’ai pu venir en talons, comme les copines… Ouf !!!Avec un minimum de féminité, j’allais travailler en jeans moulant ou en leggings, et escarpins…A la pause repas du midi, tout le monde allait au self de l’usine…C’était impressionnant, il y avait beaucoup de monde, entre cinq et six cent personnes étaient rassemblées en même temps dans ce grand hall très bruyant…Tous les services étaient présents et mélangés, les ouvriers et les cadres…Il fallait faire la queue pour être servi, nous profitions de ce moment pour parler de choses et d’autres entre Nanas… Chiffons et mecs…En piétinant sur place et en avançant lentement, nous avions le temps de sortir nos petons de leurs escarpins pour les détendre un peu… ça faisait du bien…Car même si c’est sexy et que ça plait aux mecs… les doigts de pieds souffrent toute la journée écrasés au fond de la chaussure… bahis firmaları Dans la file, tout en discutant avec les copines, je me suis aperçu qu’il y avait un mec assis à une table avec ses collègues qui matait dans notre direction avec un regard figé sur nos pieds…Si les autres filles n’avaient pas prêtées attention à son insistance, moi je l’avais bien repérée…Tout en faisant semblant de ne pas l’avoir remarquée, je constatais du coin de l’œil, qu’il se caressait discrètement sous la table à travers son pantalon…J’ai tout de suite senti que c’était un fantasmeur fétichiste…Excité par le spectacle qu’on lui offrait avec nos pieds dans nos nylons, que l’on n’arrêtait pas de sortir et de rentrer dans nos escarpins, il devait être fou… Certaines comme moi avaient du vernis sur leurs ongles de pieds, et des bagues aux orteils… De plus je porte toujours une chainette de cheville…ça commençai à me chauffer que ce mec nous mate les pieds…Cash, et pas dégonflée, comme je suis, j’ai été le voir directement…J’ai été lui demander si il avait une pause tout à l’heure comme tout le monde à quinze heure…Surprit, il me confirma que oui…En me demandant pourquoi…J’eu le prétexte bidon de lui dire que je n’avais plus de clopes…Puis je retournai avec mes copines…Une fois servis, on mangea quelques tables plus loin…Lui, avait fini de manger, il reparti avec ses collègues travailler…A la pause de l’après-midi, comme convenu, je sorti dans la cours, mon lascar y était aussi…Comme promis, je me suis dirigée vers lui, pour lui demander une clope…Ma clope allumée, j’ai tiré une bouffé, puis directement je lui ai demandée si les jambes et les pieds kaçak iddaa de femmes ça l’excitais…Sur le coup, ça la scotché…Il n’a pas su quoi me répondre… puis il s’est repris, et me l’a avoué…Oui, il est fétichiste, et ça l’excite de voir des pieds de femmes gainées de nylons …. Et de nous avoir vu nous dandiner dans nos escarpins l’avais passablement excité…Il m’avoua qu’après manger, il avait été obligé d’aller se soulager dans les chiottes…Je lui répondis, que j’aimerai bien voir ça…Pour aujourd’hui c’était râpé, nos pauses se finissaient, et nous devions rejoindre nos postes de travail…Ce sera pour demain…Lendemain dès la pause du matin à dix heures, on s’est enfournés discrètement dans les chiottes des vestiaires…Debout tous deux de chaque côté de la cuvette, je lui demandais ce qu’il attendait de moi…Il me demanda de me déchausser, et de monter sur le couvercle de la cuvette…Tout en me demandant ce que je portais comme type de nylon… Bas, collant, bas up, mi-bas ??? Il sortit sa bite de sa braguette… Elle était déjà bien raide…Il se branlait rapidement en gardant son regard concentré sur mes petons…Je faisais exprès de les remuer dans tous les sens en frottant mes pieds l’un contre l’autre pour entendre le crissement du nylon…. Je lui demandai s’il voulait de l’aide…A ce moment-là, il beugla, et balança par saccades de la crème blanche sur la cuvette, et m’aspergeât les pieds…. Je sentis la chaleur qui refroidissait de son sperme qui humidifiait ma peau à travers le nylon fin de mes mi-bas…Sa bite molle, il la remit dans son pantalon, puis il sorti rapidement des chiottes…Je descendis de la cuvette en faisant attention kaçak bahis de ne pas glisser sur le sperme… j’enfilai mes pieds dans mes escarpins et sorti à mon tour…J’enfile que des mi-bas nylon ou en lycra, comme mes collants, mais jamais en matière mousses ; c’est pour les vieilles…Et c’est moche…Le midi dans la file d’attente avec les copines, il était assis encore à la même place…J’en jouais, en frottant bien mes petons l’un contre l’autre, et les dessus de mes pieds derrières mes mollets tout en parlant à mes copines sachant très bien qu’il continuai son petit jeu de nous mater les pieds…A la pause de l’aprem, rebelote, dans les chiottes, perchée sur ma cuvette, je ressortie les pieds aspergés… Je lui demandai ce qu’il lui frai plaisir que je porte comme style de nylon, et si des fantaisies l’exciterai aussi…Pour changer le lendemain, j’enfilai des plumetis… ça l’excita aussi…Il fut eux aussi bien aspergés…Les copines se demandaient, ce que je foutais à toutes les pauses… Et où je disparaissais…Je leurs vendis la mèche… elles n’en revenaient pas… en me demandant de leurs raconter….On finit par évoluer, au cours des jours, et des semaines… De ses branlettes, je l’ai branlées, et fais des footjobs…Avec différents styles, marques, couleurs, et modèles de mi-bas, tous différents d’un jour à l’autre…Jusqu’au dernier jour de ma mission…On s’est revu plusieurs fois en dehors du boulot, après avoir fini ma mission d’intérim…Il est venu chez moi, pour qu’il m’admire en robes et en jupes… Mais hélas à chaque fois c’était fatale, trop excité par les vues de mes tenues, il faisait des éjaculations précoces…. Il m’a quand même plusieurs fois sauté, mais il jouissait beaucoup trop vite…Dommage, j’ai jouée avec lui encore pendant plusieurs semaines…Puis je l’ai larguée pour un mec plus performant… et sur tout plus endurant…bises coquines

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.