Retrouvailles en vacances

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Retrouvailles en vacancesPour nous retrouver entre époux nous avons confié notre petit garçon en bas âge à mes parents pour profiter de quelques jours dans un petit hôtel sur la côte basqueSe retrouver seuls a du bon, ça nous rappelle notre jeunesse qui n’est pas si lointaine Grégory a vingt-huit et moi Léa vingt-six, nous aimons jouer a des jeux érotiques comme… sortir nue sous une robe légère dans des rues fréquentées, Grégory adore voir la tête des hommes qui découvre furtivement ma nudité, certains nous suivent pour essayer de me palper les fesses lors d’une cohue imprévue ou prévisibleCet après-midi nous déambulons dans une rue piétonne sans but précis, aux contractions de la main de Grégory sur la mienne je devine qu’il a envie de moi et qu’il bande, je le sais parce qu’a la moindre occasion il me retourne contre lui et appuis sa bosse sur mon ventre et fait pression du dos de sa main sur mon entrecuisse, ses yeux implorent une relation sexuelle, même osée quelque part, vite fait, n’importe où… pourquoi pas des toilettes de ce bar ? en tous cas c’est par là qu’il me dirige, je ne dis pas non car de toute façon il va falloir que j’éponge ma chatte très vite ! Une table en terrasse pour nous désaltérer ‘avant’ et sans doute ‘après’ ! voici une table de libre, mais au moment de s’assoir ….-Grégory ? -Quoi ? qui ? Ooooohhhh Bruno ? NOOOOONNNN j’le croix pas ! -Que fais-tu ici ? -En ballade pour quelques jours avec mon épouse Léa que je te présente-Enchanté, ce prénom vous va à ravir -Merci …Tout en me parlant il mate sans se gêner mon décolleté généreux, je suis certaine qu’avec le regard perçant qu’il fait il a découvert ma tenue plutôt légère, d’autant plus qu’il a dût me voir arriver en contrejour, mon mari au début étonné et ravi a l’air agacé de cette rencontre qui met nos projets à néant, néanmoins il fait bonne figure -Sacré Bruno, toujours célibataire ? -Et heureux de l’être, alors tu es marié ? -Avec un enfant -Noooonnnn !!! il faut fêter ça, je vous invite -Pas question, laisse-moi t’offrir un verre -Non ! je vous invite chez moi c’est juste au coin de la rue, nous n’allons pas remémorer nos bons souvenirs ici ! -Tu ne changes pas … je crois que nous devons accepter, chérie ?-Bien sûr, mais pas trop longtemps -Ok, suivez-moi, ta femme est ravissante mon vieux, cette petite robe vous va à merveille -T’excite, pas je sais que tu as deviné -Deviné quoi ? -Il fait chaud, j’ai demandé à Léa de s’habiller léger -Je ne voulais pas bursa escort vous mettre mal à l’aise-Mais nous somment à l’aise, nous assumons nos choix, n’est-ce pas chérie ? -Bennnnnn, oui… -Décontracte-toi, Bruno est un farceur-Soyez à l’aise avec moi, nous arrivons, entrez, ce n’est pas grand, asseyez-vous sur le divan je vais prendre une chaise-Comme tu veux -Je vais chercher deux bonnes bières, ça iras ? -Impeccable J’ai beau tirer sur ma robe impossible de cacher mes cuisses, alors interdiction d’ouvrir un tant soit peu les genoux, surtout que Bruno a une vue plongeante sur moi et ne me lâche pas du regard, les deux garçons se remémorent leur jeunesse, leurs sorties, des banalités idiotes de certaines soirées très chaudes avec des filles audacieuses prisent en commun et surtout des performances de Bruno, tout en parlant le copain sort une drôle de cigarette qu’il allume, tire deux bouffées et la fait passer a Grégory qui ne refuse pas … ça sent l’herbe … -Tire une taffe chérie ! -Non merci -Rien qu’une petite bouffée, aller ! nous somment en vacances !-Alors rien qu’une pour te faire plaisir -C’est bon ! je vais chercher une autre bière-Pas pour moi, merci -Ne soit pas rabat joie Léa -Ok, je veux bien, mais advienne que pourraJe me sens bizarre, bizarrement bien …de mieux en mieux après la troisième bouffée et la deuxième bière, je me fous que mes genoux soient serrés ou non ! ça n’échappe pas à mon mari qui pose une main sur l’un d’eux pour le plus grand plaisir visuel de Bruno …et puis j’ai lancé une réflexion stupide qui a stoppé net la conversation -J’ai chaud … -Met toi a ton aise ma chérie … tu es si belle, j’ai envie de toi depuis deux heures, embrasse-moi mon amour Je n’ai pas su résister à l’emprise de mon époux, nos lèvres se sont soudées, il m’a renversée sur le divan, malgré mon esprit embrumé j’avais conscience que mes cuisses étaient désormais ouvertes et que Bruno face à moi pouvait se repaitre de mon intimité blonde, mais ça m’étais complètement égal … bien au contraire, depuis le temps que ma chatte mijote dans l’espoir de se faire pénétrer dans les toilettes douteuses d’un bistro je me ferais sauter devant n’importe qui, je perçois une forte respiration saccadée lorsque la main de mon mari a atteint ma poitrine, Bruno se masturbe-t-il ? Les bretelles de ma robe glissent sur mes épaules, aurait-il l’intention de me faire l’amour devant son copain d’enfance ? sitôt mes seins découverts il se met à aspirer goulument escort bursa un bout dressé… si je calcule bien, la main qui vient de se poser sur mon genoux droit ne peut pas appartenir à mon mari ? lorsque cette main pousse mon genou vers l’extérieur je ne cherche pas à résister, une bouche se colle à l’intérieur déposant de nombreux petits baisers en remontant, a présenté deux mains m’écartèlent carrément, une joue mal rasée râpe l’intérieur du haut de ma cuisse, imperceptiblement je me glisse en avant afin que mon entrejambe soit bien accessible, des doigts ‘visitent’ habilement l’intérieur de mon vagin et décalotte mon clitoris, son souffle court trahit son envie, il ventouse enfin sa bouche à mon con Grégory s’est-il rendu compte que je me fais carrément bouffer la chatte sans la protection d’un slip ? je pourrais le croire à la façon qu’il a de me maintenir au cas où je me rebellerais, et ça je n’en ai pas envie car c’est un virtuose du broutage de minou, je me cambre afin de lui offrir mon intimité dégoulinante, Bruno pose mes deux jambes sur ses épaules, ainsi même mon trou plissé est accessible à ses doigts et il en profite-Aaaaahhhhhhhhoooooooouuuuuuiiiii !!! -Bruno te fait du bien ma chérie ? -HOOOOOOOOuuuuuuuiiiiiiiii !! -Aimerais-tu faire l’amour avec lui ? -Pas faire l’amour, mais me faire baiser OOOOOOUUUUUUUUUIIIIII !! -Alors nous allons te faire jouir Léa-Ne lâche pas ma main chéri…-Je vais faire mieux tu va me sucer la pine pendant que ton amant va te pénétrer-Aide-moi, nous allons la porter sur le lit Les yeux fermés pour préserver ma pudeur je me laisse manipuler pour me retrouver étalée en croix au milieu du lit , aussitôt mes prétendants reprennent là où il avait abandonnés leur tâches, mon mari a ma tête et Bruno entre mes cuisses, au passage j’ai aperçu son membre … je ne devrais pas être déçue …plus gros et plus long que mon Grégory Le copain ma basculée sur le côté afin que je puisse aisément happer le membre de mon mari, ensuite il se met à cheval sur ma cuisse et soulève l’autre à la verticale afin de pouvoir me pénétrer sur le côté, une position que je n’ai jamais testée, ses doigts farfouillent un instant ma vulve afin de séparer les lèvres et positionner son gland décalotté, attirant ma cuisse a lui il me pénètre lentement, chaque centimètres me remplit merveilleusement le vagin refoulant mon utérus et mes muqueuses en éveil, une fois bien calé pubis contre pubis je prends mon mari en bouche, une parfaite harmonie bursa escort bayan s’installe dans les mouvements tantôt lents tantôt virils, malgré ma bouche pleine je pousse des lamentations non feintes, Grégory m’encourage à participer-Fait-le décharger dans ta moule, ensuite je te nettoierais a la bouche avant une double vaginale, je vais gicler très vite, c’est trop bon de voir ta chatte ramonée par la grosse bite de BrunoA-t-il oublié que j’ai cessé de prendre la pilule pour deux mois ? boooffff, ne pas penser à ça sinon l’orgasme qui monte en moi va capoter, au moment où mon époux crache sa première fusée dans ma gorge je me tord afin de me souder au maximum à mon amant, la queue de celui sollicitée se raidie et explose au plus profond de mon ventre, dans la chambre ce n’est qu’halètements rires nerveux et toussotements-Putain, c’était super ! -Ça me rappelle le bon vieux temps-Léa est vraiment bonne ! j’adore son col étroit-Elle va te sucer pendant que je lui nettoie la cramouille -Tu étais sérieux lorsque tu disais que nous allions la prendre à deux ? -Tout à fait, à moins qu’elle ne refuse ? hein chérie ? -Profitez de mon corps, abusez de moi, je suis votre objet !! -Tu te rappelles de mon péché mignon Grégory ?-Laisse-moi deviner… tu étais fan de sodomie ? Léa ???? ….-Je ne refuse pas à condition que vous m’y prépariez bien -J’ai un gel lubrifiant, avec ça et une bonne langue aucun anus ne me résiste ! -Je vais commencer par lui bouffer le minou et la travailler de mes doigts-Bien, dès que tu constates qu’elle est suffisamment ouverte nous la prenons-Compte sur moi, vient par ici mon amour… mmmmuuuuuummmmmmm que c’est booooooooonnnnnnnnn -Wwoooooouuuuuhhhhhhhhh !! va-y chéri ouvre moi le fion afin que Bruno m’encule ! -SALOPE ! chaudasse !Quelque minutes plus tard Grégory se relève et roule sur le dos, il manipule sa verge dressée en me fixant … je vais y passer, docile et décidée je l’enjambe en ouvrant ma vulve, il lâche son membre afin que je m’empale à fond, ceci fait je reste immobile affalée le dos cambré-Comment résister à une invite comme ça ! un vagin écartelé par une grosse queue et un p’tit trou qui palpite d’envie, j’arrive Léa-Fait doucement tu es gros … -Ne résiste pas, lâche prise … je vais pousser … ça va ? -Pour l’instant oui … pousse encore ?….Hahahahahahahahaahahahahhaooooouuuuuuuiiiiiiiiiiii !-Ça y est ! dès que tu le sens enfonce-toi sur moi -La brulure est passée, allez-y messieurs, j’attends !!-Quelle chienne ! l’un après l’autre Bruno ? -A toi … c’est bon nous avons la cadence-Pincez moi les tétons ! accélérez ! Que la femme qu’y n’aime pas ça me jette la première pierre, deux queues vaillantes en soi c’est divin,

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.