Moi et ma tutrice

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Moi et ma tutriceCeci s’est déroulé au moment d’un de mes premiers taff dans les bureaux, j’étais dans mes premières semaines d’apprentissage, j’avais une femme en tant que “tutrice” c’était une femme mature oui et non vu qu’elle avait 34 ans j’en avais 18 donc chacun son interprétation, C’était une femme de 1m65 cheveux mi long brunette avec des lunettes.Elle était assez cool comme femme, très détendue toujours à blaguer à me raconter ses histoires, enfin bref un jour je l’ai vu qu’elle n’était pas très bien, donc je lui demande bêtement ce qu’elle a, elle me raconte qu’avec son mari c’était pas trop cool ces derniers temps qu’il comptait la quittée etc. enfin une situation embarrassante pour moi on va dire…La journée passe avec difficulté, et du lendemain je me sentais un peu mal à l’aise face à sa situation donc je faisais tout pour lui redonner un minimum le sourire, l’heure du midi sonne, les collègues s’en vont manger, elle et moi on reste on avait apporté le repas sur place pour un travail à finir urgent (les joies du travail en bureau).Et je lui demande avec tact ce que ça donne sa vie privée, elle me dit qu’elle veut passer à autre chose pour oublier son mari qui n’aurait pas quitter sa femme avec grande classe, donc je lui demande innocemment ce qu’elle aimerait, et là elle se rapproche de moi avec sa chaise elle me demande droit dans les yeux “Est ce que je te plais ?” j’étais vraiment mal à l’aise déjà de mon jeune âge et du fait que c’était ma “supérieure” donc j’ai essayé de changer de sujet mais elle m’a rattrapée en me reposant la même question donc timidement je lui réponds que “Oui tu ne me laisses pas indifférente”.Et là sans prévenir je sens qu’elle me caresse l’entre jambe j’étais comme paralysé je voulais m’en aller mais en même temps je trouvais ça si plaisant, ensuite je l’a voit reculée et écarter ses jambes (elle avait une jupe avec des bas noirs) elle me laisse voir sa culotte bursa escort en me demandant “Est ce que tu aimes ce que tu vois ?” Je lui fais un signe de la tête pour lui dire “Oui” en étant un peu bouche bée.Elle me fait signe de me rapprocher avec son index, j’avais peur que quelqu’un nous surprenne, mais elle me dit “Ne t’inquiète pas ils sont réglés comme des horloges on n’est pas prêt de les revoir d’ici une heure” donc après ça je me rapproche d’elle, et je la vois ôter sa culotte noire et la posée sur le bureau en me lançant un regard coquin, donc je reste planté là droit comme un I sans savoir quoi faire, elle sent que je suis pas trop à l’aise face à la situation donc elle se lève et m’embrasse en me disant “Tu n’as rien à craindre je veux juste prendre du bon temps avec toi”.Là sans rien pouvoir contrôler je me mets à bander tellement fort qu’elle sent la bosse, elle me regarde en souriant “Tiens donc qu’avons-nous ici” elle se mets à genoux elle enlève ma ceinture et déboutonne le pantalon elle le baisse ainsi que mon caleçon, laissant apparaitre ma queue bien raide et en feu comme jamais devant cette femme, elle me dit “ça fait un moment que je n’ai pas vue une queue aussi contente de me voir”.Elle commence à la prendre en main elle y pose sur ses lèvres dessus en l’embrassant de haut en bas elle arrive au niveau de mes couilles elle pose ses lèvres dessus et les “aspires” elle me demande si pour l’instant j’aime ce qu’elle me fait, j’étais en train de respiré comme un bœuf limite rouge d’excitation, elle sourit en voyant mon état et remonte vers mon gland en le léchant comme une glace.Je lui fais part qu’avec un tel niveau d’excitation si elle continue je risque de pas tenir longtemps, après avoir entendu ça elle commence à carrément rentrer ma queue dans sa bouche et à faire des va et vient, elle me suce tellement bien et en aspirant en même temps que je ne tiens pas très longtemps je lui bursa escort bayan lâche toute la purée dans sa bouche, je m’en excuse de honte pour ne pas l’avoir prévenu et surtout d’être aussi rapide.Je la vois qu’elle prend tout en bouche, elle avale devant moi avec un sourire “Ne t’inquiète pas ça ne me gêne pas au contraire ça me fait plaisir de voir que j’excite encore quelqu’un” je lui demande ce que je peux faire pour me faire pardonner, elle se lève et va s’asseoir sur sa chaise de bureau en écartant ses jambes, je comprends le message, je me mets donc à genoux et je mets ma tête en dessous de sa jupe, je suis juste devant sa chatte fraichement rasée et soyeuse, je m’aventure un peu tremblotant au niveau des mains.Elle me dit que je n’ai pas à m’inquiéter, donc je commence à toucher le haut de ses lèvres avec mon doigt et de le “chatouiller” légèrement je l’entends pousser un petit gémissement discret, ça me donne du courage et de la confiance, j’attaque désormais avec ma langue, je lui lèche la chatte avec passion je la sens qu’elle pose sa main sur ma tête en prenant plaisir je la sens se tordre un peu par plaisir donc après 2-3 min de léchouille je lui demande la permission d’y introduire quelques doigts elle me réponds un “oui” assez étouffé, donc je commence à rentre 1,2 puis 3 doigts et à faire des va et vient lentement je l’entends gémir mais de façon étouffer pour ne pas faire trop de bruit j’accélère un peu le mouvement au bout de 3 min maximum je l’entends lâcher un cri et je vois de la mouille en quantité sortir, peu expérimenté je lui demande si j’ai bien fait.Elle me regarde le visage rouge en me disant “Oui tu as très bien fait mon cher” je me relève la queue encore à l’air et toujours aussi droite elle me propose que je la pénètre, je lui réponds que je n’ai rien sur moi niveau protection, elle sort une capote de son sac, elle arrache le paquet avec force et installe la escort bursa capote sur ma bite avec sa bouche, “à présente prends moi j’en meurs d’envie”.Je la lève, je lui ôte son chemisier laissant apparaitre sa fabuleuse poitrine (90C) avec son joli soutien-gorge, je la pose délicatement sur le bureau (le ventre posé sur le bureau) et je commence à la pénétré, j’étais fou comme pas permis je venais de jouir pourtant je sentais ma queue qui était prête pour un second round, je sens que sa chatte est serrée, donc je fais des va et vient, je l’entends prendre du plaisir en me disant que je me débrouille comme un chef, donc ça me donne de l’entrain dans la tâche, j’accélère un peu la cadence, je sens que le bureau commence à trembler et à faire du bruit et mes cuisses commence à claquer au contact de ses fesses.Je lui demandais si je m’y prenais bien et si ça lui allait, elle m’a fait un oui de la tête en criant, je l’ai relevé en lui ôtant son soutif et laissant pendre sa poitrine somptueuse, je l’ai agrippé un peu dans l’excitation je lui titiller les tétons, elle m’a proposée de changer de position, je lui laissais donc le choix elle m’a fait m’asseoir sur la chaise de bureau et elle s’est empalée sur moi face à face je voyais ses nichons partir de haut en bas devant mes yeux je n’ai pas résiste de plonger ma tête dedans, après 5 min dans cette position je lui dit que je sens la sève monter elle se retire et ôte la capote mais bon avec l’excitation je lui ai tout lâché sur le visage et sur le sol, encore une fois j’étais très honteux je lui présente mes excuses mais elle en a ri car un coup de serviette et c’était enlevé.Après ceci on s’est rhabillé, je l’ai remercié pour cette expérience, elle me répondit qu’avec sa séparation douloureuse avec son mari elle cherchait du réconfort avec quelqu’un et comme on rigolait bien elle s’est lancée mais elle avait peur que je la repousse, mais bon elle a bien fait car jamais je n’aurais oser lui demander.Les collègues sont revenus de pause, on était là avec des regards complices voir rieur de ce qu’on venait de faire, c’était vraiment une de mes meilleures baise de ma vie. Après ça on restait très proche.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.